Fin de série pour Denain qui s’incline face à Nantes

Après deux victoires à domicile, Denain est tombé logiquement à Nantes, une terre où il était invaincu en cinq déplacements.

Si le premier quart était accroché, les deux équipes très proches se rendant coup pour coup (22-23), c’est bien dans le deuxième acte qui fut rédhibitoire pour Denain. Car même si le cinq du banc avait fait le taf, les Nordistes allaient subir un gros coup de mou. Et comme les Nantais, malgré l’absence de leur poste 5 Laurence Ekperigin, réalisaient une prestation collective impressionnante, l’addition allait vite se corser (37-33, 15e  ; 48-33, 19e).

À la pause, les Denaisiens étaient mal en point (52-37). Pire, avec deux déplacements à Aix et Nantes dans la semaine, les jambes nordistes semblaient bien lourdes. Sans ressort, les joueurs de Jean-Christophe Prat, face à un roster bien plus complet et athlétique, semblaient impuissants. Du coup, les locaux poursuivaient leur récital (72-47, 29e).

Apprendre de ses erreurs

Le dernier acte était anecdotique (78-52, 34e) et, profitant de l’ouverture du banc nantais, Denain parvenait tardivement à réduire un écart, vendredi soir, logique.

«  On leur a donné du rythme et de la confiance, on n’a qu’à s’en prendre qu’à nous-même. Ce soir, c’est une opportunité d’apprendre de nos erreurs  », conclut Jean-Christophe Prat.

Hermine Nantes – Denain : 91-75 (22-23, 30-14, 20-10, 19-28)

Arbitres : Mme Delaune et M. Vigne.

Spectateurs : 1954.

Nantes : 36 tirs sur 65 (55 %) dont 7 sur 20 à trois points (35 %) ; 12 sur 21 au lancer franc (57 %) ; 41 rebonds dont 11 offensifs (Michel 9) ; 21 passes décisives ; 5 interceptions ; 2 contres ; 6 balles perdues ; 18 fautes personnelles.

Marqueurs : Mitchell 10, Bigote 18, Shaw 13, McKnight 14, Michel 6 puis Kahudi 3, Fofana 11, Desespringalle 14, Guillou 2, Lecointe 0.

Denain : 30 tirs sur 64 (47 %) dont 6 sur 22 à trois points (27 %) ; 9 sur 16 au lancer franc (56 %) ; 33 rebonds dont 9 offensifs (Spain 9) ; 15 passes décisives ; 3 interceptions ; 1 contre ; 11 balles perdues ; 18 fautes personnelles.

Marqueurs : Spain 9, Tarpey 5, Harley 13, Poupet 3, Cazenobe 12 puis Racine 5, Gillet 3, Wallez 12, Abouo 7, Smock 6.

(Article : La Voix du Nord)

nantes-denain-1

nantes-denain-2

nantes-denain-3

nantes-denain-4

nantes-denain-5

nantes-denain-6

nantes-denain-7

nantes-denain-8