Un ultime duel décisif

Ce vendredi se jouait une place en ProB la saison prochaine entre Denain et Lille. Ce derby était bien plus important que prévu, en ce dernier match de la saison au Complexe Jean Degros. Au même bilan avant cette rencontre (13-19), les deux équipes luttent pour le maintien, alors malheur au vaincu.

Un scénario rocambolesque

Devant son public estimé ce soir-là à plus de 2300 personnes, Denain entame mal son match, devant l’adresse des Lillois qui prennent rapidement deux à trois possessions d’avance. Adroits derrière la ligne à 3 points, à l’image de Choupas (14 points), Barrueta (16 points) et Thirouard (16 points), Lille n’inscrira pas moins de 9 paniers primés en première mi-temps. Voltaire est dominé mais ne lâche pas, menés 15-22 dans le premier quart temps et ensuite 35-47, les Dragons vont revenir in extremis à 4 points de retard à la mi-temps, suite à deux gros tirs à 3 points de David Efianayi (11 points).

La réaction denaisienne était donc attendue en seconde période, mais Lille arrive toujours à mettre ce panier qui les tiendra devant, l’écart ne bouge pas avant l’entame des dix dernières minutes.

Denain fait tout pour revenir, mais Lille arrive à faire un écart quasi définitif. Quatorze points d’avance à 3 minutes de la fin du match, l’affaire semble pliée.

Mais c’était sans compter sans toute l’abnégation des denaisiens, qui ne voulaient pas donner de mauvaise image à leur public pour leur dernier match. Denain revient grâce à deux tirs à 3 points du capitaine, Matthieu Missonnier (13 points). Toute une salle se remet à espérer. Une récupération de Clément Frisch sur une défense tout terrain fait se lever la salle, malgré une perte de balle dans la foulée.

Mais Denain est courageux, Armand Mensah gratte un ballon adverse, et Matthieu Missonnier prend le shoot de l’espoir, 3 points, Denain est devant, 1.8 seconde à jouer. La première fois que Denain mène dans ce match, et cette avance sera définitive, Lille loupe le dernier tir et c’est toute une salle qui célèbre son équipe.

Un dernier match épique

Les Dragons ont donné une belle dernière victoire à leur coach, Rémy Valin, qui disputait son dernier match sur le banc de Denain à Jean Degros. Une dernière victoire dans cette saison faite de hauts et de bas, mais de beaux moments au Complexe, avec une série record de 7 victoires de suite. Il faudra désormais aller chercher le maintien définitif à Évreux, vendredi à 20h, où les supporters denaisiens sont attendus nombreux.