Nous sommes heureux de vous annoncer la signature de Jean-Philippe DALLY !

Jean-Philippe-1-659x1024JEAN-PHILIPPE DALLY 

Natif d’une petite ville non loin d’Orléans, Jean-Philippe arrive dans le club Le Mans Sarthe Basket dès 2011 après avoir intégré le centre de formation de Tours. En 2015/2016, il évolue et est capitaine de l’Équipe Espoirs  (14,1 points / 4 rebonds / 2,8 passes décisives en 32min) et s’intègre également à l’équipe professionnelle comme il l’avait fait auparavant lors de la saison 2014/2015. Son intégration au sein des professionnels lui permet de remporter son premier titre à savoir la Coupe de France de basket en mai 2016.
Après un été avec l’Équipe de France où il a participé au Championnat d’Europe U20 à Helsinki en Finlande (1,8 points / 3,6 rebonds), ce poste 2/3 rejoint le club de Dijon, alors promis à plus de temps de jeu en équipe professionnelle. Une nouvelle fois, il réalise une belle saison en équipe Espoirs en cumulant 12,1 points / 4,5 rebonds / 1,5 passe décisive en 29 min mais ne parvient pas à s’imposer en ProA (12 rencontres joués pour 9 min de temps de jeu). Celui qui a eu comme coéquipier au Mans, Antoine Wallez, a pris conscience que le travail paye toujours, à l’image de Charles Kahudi (Lyon-Villeurbanne) un modèle pour le jeune Dally. Jean-Philippe ne s’y trompe pas et est un véritable guerrier sur le terrain décrit par Mickaël Gelabale (coéquipier au Mans) comme un « mort de faim ». Capable de shooter à 3 points, très agressif sur le drive, c’est donc en quête de temps de jeu qu’il viendra s’aguerrir un étage plus bas et partagera le poste 2 avec Pierric Poupet.

Nouveaux joueurs pour cette saison : Jay THREATT et Thomas BROPLEH

Jay Threatt JAY THREATT
Originaire de Richmond en Virginie, Jay a tout d’abord effectué son cursus universitaire à l’Université de George Mason le temps d’une saison. Il rejoint ensuite l’Université d’État de Delaware et réalise trois années de bonnes qualités (8.8 pts / 3.6 rebonds / 5.4 passes décisives). Il débute sa carrière professionnelle dans la meilleure ligue du pays, en Islande, laissant son empreinte sur le trophée de MVP du All Star Game avec un triple double (21 pts / 11 rebonds / 10 passes). Il file en Allemagne (deuxième division) puis rejoint la Filande au sein de l’équipe du BC Nokia lors de la saison 2014/2015 avant de s’exiler en Roumanie à l’aube de la saison 2015/2016.
Sa carrière prend un tournant lorsqu’il signe pour l’équipe de Sopron, alors en première division hongroise, et s’impose comme l’un des meilleurs joueurs de son équipe en neuf rencontres (14,8 pts / 4,2 rebonds / 6,2 passes décisives pour 17,7 d’évaluation). Il participe également à la FIBA Europe Cup (10,3 pts / 3,7 rebonds / 5,2 passes décisives) où il y défiera l’équipe de Nanterre à deux reprises (14 pts / 5 rebonds / 5 passes décisives) puis (13 pts / 4 passes décisives) lors du second match.
C’est alors qu’il tape dans l’oeil de Rudy Nelhomme, l’actuel coach de Poitiers, qu’il recrute à la mi-saison (10,7 pts / 3,1 rebonds / 6,9 passes décisives). Fan de Chris Paul (Houston Rockets) depuis son plus jeune âge, Jay a toujours voulu partager le ballon et c’est pour ces raisons qu’il excelle aujourd’hui dans ce domaine, terminant meilleur passeur du championnat de ProB. Celui qui a toujours voulu jouer en France connaîtra donc son deuxième club professionnel ici et partagera la mène avec Medhy Ngouama.

Thomas BroplehThomas BROPLEH
Né à Denver, dans le Colorado, Thomas débute à l’Université d’État de Boise où il y défend les couleurs des Boise State Broncos. Il reste quatre années dans l’Ouest des États-Unis et cumule 5,6 pts / 2,6 rebonds. Non drafté à sa sortie de l’Université, il débute sa carrière professionnelle en première division allemande au sein de l’équipe de Finke Baskets Paderborn où il se montre à son avantage (15,9 pts / 4,6 rebonds / 2,2 passes décisives). Disposant de la nationalité américaine et libérienne (pays d’Afrique de l’Ouest), il rejoint ensuite l’équipe des Texas Legends (D-League) et cumule 4,8 pts / 1,8 rebond en neuf rencontres. En 2016, Thomas prend part à des entraînements dans un centre de formation tenu par une agence dont fait partie Chauncey Billups (ex champion NBA avec les Pistons de Détroit). À son aise lors de ces entraînements, il participe, en mai 2016, au China Four Nations Tournament avec l’équipe d’Amérique et s’oppose aux meilleurs joueurs du pays. Il montre une belle ligne de statistiques (11,9 pts / 4,3 rebonds / 2,8 passes décisives) en huit rencontres et termine parmi les meilleurs joueurs de la sélection. À l’été 2016, il rejoint l’équipe des Denver Nuggets (NBA) afin de participer aux entraînements. Malgré avoir laissé une bonne impression auprès des joueurs et des coachs, Thomas ne sera pas retenu dans cette équipe. Il décide alors de se réfugier en première division portugaise, principalement au FC Porto (13,3 pts / 6,3 rebonds / 2,1 passes décisives) avant de rejoindre l’Espagne, à Breogan (11,2 pts / 4,1 rebonds / 1,3 passes décisive) à la mi-saison. Bon dans tous les domaines, celui qui jouera la Summer League avec les Denver Nuggets cet été sera donc le tout nouveau poste 3 de Denain.

Go to Top