La réception d’un gros morceau du championnat

Si ce match peut ressembler à la réception des grosses écuries du championnat, comme au début de saison avec Orléans, le Champagne le sait : Denain est une bête blessée qui reste difficile à jouer sur son parquet. Avec la présence de Chris-Ebou Ndow dans les tribunes (ex-capitainne de Voltaire lors de la saison 2020/2021), les supporters ont pu applaudir lors de la présentation des équipes les présences de David Sara et Jean-Phillipe Dailly dans les rangs Châlonnais. Une équipe visiteuse se présentant avec l’ambition de confirmer sa présence parmi les prétendants au titre.

Retrouver sa solidité à domicile

Après 3 revers consécutifs et plus de 90 points encaissés, François Sence se voit obliger de remanier sa défense avec retrouver la solidité du début de saison. Pour cela, le début de match sera important, lui qui fait souvent défaut à Voltaire. Malgré la volonté de bien faire, les denaisiens enchaînent les erreurs dans ce premier acte et encaissent 45 points après les 20 premières minutes. Menés 38-45 à la pause, rien n’est joué. Un Complexe Sportif une nouvelle fois bien garnis et de nouvelles ambitions au retour des vestiaires, aideront à resserrer les vis en défense. Malheureusement, l’expérience des visiteurs aura raison de nos Dragons, et Denain s’inclinera 77-81. Johan Löfberg aura su retrouver sa confiance et son efficacité, auteur de 23 points et 15 d’évaluation, l’international aura tiré son épingle du jeu.

Sortir de la spirale négative

Une quatrième défaite de suite pour Denain qui s’enlise dans une spirale négative en 2023, une spirale dont il faut se sortir au plus vite avant que cela ne devienne dangereux. Et ce, dès vendredi soir avec un déplacement chez le 17e du classement, St-Vallier. Un match qui ne sera pas évident à jouer, dans une salle réputée comme hostile, les Dragons devront montrer leur caractère dans cette période délicate.