L’ASC Denain Voltaire PH retrouvez Poitiers Basket 86 pour la reprise du championnat de France Pro B ce vendredi 01 mars. Après une trêve de trois semaines, les Denaisiens avaient à coeur de remporter ce match face à un concurrent direct qui comptabilisait le même bilan avant de débuter la rencontre.

Un début de match très timide de la part des dragons puisque Poitiers infligé un 6-0 dans les premières minutes du match. Seul Chima MONEKE, auteur d’un très bon match encore une fois (10/10 aux tirs : 22 points, 5 rebonds et 2 passes décisives pour 28 d’évaluation) et Marquis Addison (12 points, 5 rebonds et 5 passes décisives pour 15 d’évaluation) ont su maintenir l’ASCDV à hauteur du PB86. 14 à 22 dans ce premier quart-temps.

Le deuxième quart-temps ressemblait étrangement au précédent, le manque d’agressivité de la part de Denaisiens a permis à Poitiers de garder cette avance de 8 points avant de retourner aux vestiaires. Les sorties de banc de Rigo EDZATA (5 points, 1 rebonds et 2 passes décisives pour 4 d’évaluation)  et du capitaine Pierric POUPET (4 points et 6 passes décisives pour 8 d’évaluation) ont été bénéfiques pour les dragons dans ce quart temps. 33 à 41 dans cette première mi-temps.

Le visage des dragons de Denain Voltaire a complètement changé dans le début de la deuxième mi-temps : une bataille aux rebonds, de l’intensité dans les phases défensives et surtout des tirs extérieurs réussis. Jean Philippe DALLY (6 points et 3 rebonds pour 8 d’évaluation) et Akeem WILLIAMS (5 points et 3 passes décisives) ont réussis des tirs extérieurs important pour recoller au score à -2 : 55 à 57 avant d’entamer le dernier QT.

C’est dans ces 10 dernières minutes que les Denaisiens passaient devant Poitiers pour la première fois dans le match grâce à notre international U19 Maxence DADIET (8 points, 1 rebond et 2 passes décisives pour 7 d’évaluation). Nos Dragons enfonçaient le clou peu avant les 5 dernières minutes avec un +6 (65-59). Mais le PB86 emmené par leur dernière recrue et MVP du match Mickael VAR (25 points, 12 rebonds et 5 passes décisives pour 28 d’évaluation) repassaient devant à quelques minutes du terme de la rencontre. Tout se jouait donc dans le Money-Time, sur une combinaison Chima MONEKE égalisait à 78 partout. Il restait donc 10 secondes aux hommes de Rudy NELHOMME pour arracher la victoire au complexe Jean Degros. Sur une même combinaison en sortie de temps-mort, Kevin Mendy marquait son dunk : 78-80.

Une défaite au goût amer pour les hommes de Remy VALIN qui vont devoir se déplacer dès demain chez le 5ème du championnat, Saint-Chamond.

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded.
I Accept