Let’s go again !
Ça y est, c’est reparti !  Le cœur de Voltaire s’est remis à battre au rythme des va-et-vient sportifs. Dans chaque salle, les joueurs se sont rétablis en ordre de marche sous les yeux protecteurs de leurs coaches décidés à attaquer cette nouvelle saison dare-dare.
Au complexe, Remy et François ont pris leurs quartiers et nos yeux sont déjà tout grands ouverts, nos bouches sont bées et le ressenti donne à plein dans « l’envie d’y aller, pour voir »……mais pas que ! Il y a des « petits nouveaux » qui attirent l’œil, mais cela n’est pas nouveau ! Par contre, il y a déjà un tempo, une atmosphère de travail, dans l’intensif, dans l’engagement, dans la mutualisation des rôles, que cela donne libre cours à notre soif de participer pleinement à la réussite de ce groupe. Et puis, dans ce décor pro, les jeunes sont présents, la plupart 1 heure avant leur training, pour participer, avec les yeux, avec le cœur, avec cet esprit de coopération qui conditionne l’émulation profitable. Il faut dire que les pros donnent le bon exemple de par leur concentration et leur application. Bien sûr, on ne va pas trop vite s’enflammer, le chemin sera très long et parsemé d’embûches, mais force est de reconnaître que pour l’instant, le compte est bon pour nos Dragons ! En tout cas, moi j’mettrai bien deux thunes dans l’bastringue de nos ambitions, histoire d’entendre (sic) le chant de nos partisans résonner de concert sur les partitions de ce groupe « unlimited ».
J’ai eu la chance de suivre également nos promus U18 toute la semaine dernière et lors du tournoi de l’Ostrevant et, là aussi, les choses se mettent en place dans une très bonne atmosphère de travail, complètement au diapason de celle de leurs ainés. A cet âge, la force physique et le fighting spirit sont des atouts prépondérants qui assurent une marge qui est souvent neutralisée dès lors que les adversaires auront été capables de s’installer dans les mêmes dispositions. Sur ce point, notre équipe est en devenir, et elle va vite se rapprocher de Chalons-Reims qui a fait si forte impression lors du tournoi.
Cette semaine, je vais aller à la rencontre de nos « tiots », des poussins jusqu’aux cadets, en passant par nos U15 Elite France. Nous avons encore un souci avec les Cadets 3 pour lesquels nous n’avons toujours pas de coach.
J’en appelle donc à ceux qui pourraient nous aider à trouver cet oiseau rare.
En attendant Merci à vous tous et Vive Voltaire !