Allez, un p’tit coup de projecteur sur nos Jeunes en lice ce week-end.

Samedi soir à Neuville, c’était match au sommet pour nos Young Dragons opposés à une équipe qui mérite manifestement sa 1ère place au classement. Nous avons assisté à un match plaisant et d’un bon niveau devant une assistance très participative constituée en bonne partie de supporters denaisiens dont les Galibots qui avaient fait le court déplacement. Merci à eux ! Après avoir effectué deux fois un retour très prometteur à hauteur de leurs adversaires, les nôtres se sont pourtant laissés surprendre par un pressing très bien organisé à partir de nos remises en jeu, pressing qui a perturbé nos jeunes perdant ainsi des possessions qui ont pleinement profité aux neuvillois pour remporter ce match, bien plus à l’expérience qu’à la différence de niveau……Notre équipe est très jeune et totalement inexpérimentée dans ce type de confrontations mais ce passage obligé va la durcir en vue des combats à venir, et nous nous devons de prendre cela comme quelque chose de très positif. En ce qui concerne ce championnat, nous espérons tous la montée en R2, il faut simplement se montrer patients et ne pas vouloir précipiter les choses par ambition individuelle ou pour contenter un tel ou un tel……Il est bien plus urgent de tout faire pour s’affirmer pleinement en R3 avant de penser à la R2 qui de toute façon sera une autre problématique.

Dimanche, l’Elite France est sur le tarmac ! Après les U20 le matin en Régional, nos U15 et nos U18 étaient en effet opposés au club de Le Chesnay et j’ai pu assister à la rencontre de nos U18. Avant tout chose, pour éviter que l’analyse de ces deux matchs ne soit par trop subjective et inexacte, nous nous devons de préciser que Le Chesnay forme avec Poissy et Versailles une CTC qui regroupe dans chacune de ses équipes, une sélection opérée dans une zone urbaine de plus de 150 000 habitants, à comparer avec les moins de 20 000 de Denain…….Même rapport de forces au plan régional face à d’autres CTC comme notamment Calais-Boulogne. Compte tenu de ce désavantage initial très préjudiciable, il est de notre devoir de faire comprendre à nos jeunes et à leurs parents que leur impatience qui fait suite aux difficultés de leurs équipes respectives à se hisser au niveau de leurs opposants, ne doit pas se traduire par le défaitisme, le dépit ou le dénigrement. Personne n’a rien à gagner avec ce type de réaction ! Au contraire, il nous faut ouvrir grands les yeux pour se rendre compte du mérite qu’ont les nôtres de faire face avec volonté, et qu’après tout, ils arrivent à rivaliser de manière probante sur certaines séquences des matchs. En fait, c’est très souvent dans la difficulté que l’on progresse et c’est le cas pour nos garçons. C’est ça le positif, c’est ça qui les fait grandir, c’est ça qui est encourageant ! Encore une fois, il est de notre devoir de leur dire que c’est une grande chance d’avoir cette occasion unique de se confronter à l’Elite car il n’est pas du tout certain que dans d’autres clubs à caractère beaucoup plus sélectif, ils aient cette opportunité !

Ce que j’ai vu dimanche de la part de nos U18 m’a d’ailleurs complètement rassuré sur l’évidence de leurs progrès, notamment dans l’intensité et sur ce passage en 2-1-2 défensif qui a intelligemment limité les espaces pour nos adversaires parce que tout système défensif de ce type pourtant décrié accentue la complémentarité et la concentration collective quand il est exécuté avec à-propos. Et il s’en est même fallu d’un tout petit rien pour que la gagne passe de notre côté après prolongation……c’est dire !

Merci à vous tous de ces bons moments passés en votre compagnie. Continuez d’avoir confiance en vos moyens et soyez toujours voltairiens dans votre cœur et dans votre volonté.

Vive nos Jeunes et Vive Voltaire !

Daniel