Les dragons se sont inclinés sur leur parquet ce samedi 21 novembre après prolongation face à l’équipe pensionnaire de Jeep Élite, le BCM Gravelines-Dunkerque. L’histoire en Coupe de France s’arrête donc en 16e de finale et les denaisiens pourront désormais se concentrer sur le championnat.

Un début de match parfait 

Après avoir visité Sportica en début de saison pour un match de préparation sans enjeu, les dragons recevaient cette fois-ci les maritimes avec l’ambition de passer le tour des 16èmes de finale. Un temps réduit à 8 après les absences de Stephen Brown, Matthieu Missonnier et de Quentin Losser, les deux premiers rentraient dans le roster pour ce match de gala à huis-clos.

Après le round d’observation dans le 1er QT (17-17), les dragons de Rémy Valin doublaient d’intensité à l’image de de Ruphin Kayembe, qui a su imposer sa loi dans la raquette et du jeune meneur Armand Mensah (13 points à 100% au tirs, 3 rebonds, 4 passes décisives pour 18 d’évaluation) qui a su scorer au bon moment et qui a su mettre ses coéquipiers dans les meilleures conditions pour passer devant avant de regagner les vestiaires : 42 à 36 dans ces 20 premières minutes.

Un 3ème QT cauchemardesque avant l’espoir

Très certainement sonnés par l’intensité denaisienne, les murs du vestiaire visiteur ont vraisemblablement tremblé durant la pause. Les hommes de Serge Crevecoeur sont clairement revenus avec d’autres intentions dans ce 3ème QT. Emmené par le All Star 2020 Chris Horton, I-N-J-O-U-A-B-L-E, le BCM recollait puis repassait devant au tableau d’affichage en infligeant 37 points aux dragons. Un retard de 8 points à 10 minutes du terme : 65-73 !

Mais c’était sans compter sur la révolte d’Anthony Racine, véritable sniper derrière la ligne des 3pts, bien accompagné par Stephen Brown (13 points, 4 rebonds, 3 passes décisives pour 15 d’éval’) qui ont su redonner de l’espoir aux blancs et rouges pour mener de 8 points à 1 minute de la fin du match. Mais le BCM a su garder son sang-froid dans les dernières secondes et Érick Mc Cree égalise au buzzer sur deux lancers-francs.

Une prolongation à l’avantage des maritimes

Malheureusement pour les dragons, les prolongations sont à sens unique. Les dragons manquent de jus et d’adresse pour plier le match, chose que le BCM fait parfaitement avec un 5/8 au tirs derrière la ligne qui scelle la victoire. Les dragons ont réussi une partie très prometteuse pour l’avenir du championnat et peuvent sortir la tête haute de la compétition après avoir fait jeu égal face à une très belle équipe de Jeep Élite.