Jean-Christophe Prat est un filou. Puisque La Leaders Cup lui sert de laboratoire, il en a profité pour mettre ses joueurs en difficulté. Et il n’a pas été déçu. La victoire contre Charleville fait du bien ! (84 – 69)

denain-charleville01

denain-charleville02

denain-charleville03

denain-charleville04