Olivier…

OLIVIER,

Le temps a passé,
Tes gamins du basket ont grandi,
Ton environnement s’est adapté à ceux qui ont pris ta place.
Mais, pour les bienheureux qui t’ont connu et côtoyé, Barbusse et le Complexe résonnent encore de tes mots, de tes rires, de tes coups de gueule, et de ta présence qui assurait et qui rassurait.
Non, tu n’es pas devenu un fantôme !
Tu es, et tu resteras, l’âme qui contribue à nous faire avancer pour prolonger ce que tu as si bien construit.
Avec le temps, le mal de l’absence a laissé la place au souvenir enraciné qui en appelle à la détermination et à la volonté dont tu nous as toujours abreuvés.
Oui, on peut désormais sourire, plaisanter et rire de tout et de rien comme tu l’aurais souhaité, ou pour faire tout simplement honneur à ce que tu as été.
Après ce jour anniversaire de ton départ, le quotidien reprendra ses droits avec tous les aléas qui font la vie, mais toujours sur le chemin que tu nous as tracé dès lors que nous serons dans l’environnement du club qui nous a rassemblés.

Merci pour tout, Olivier !

À cet instant, j’ai une pensée affectueuse pour ceux à qui tu manques chaque jour, Nath, Mattéo ton cher filleul, la famille Lecerf avec Cédric ton complice de cœur… et bien d’autres encore !

Le 09/02/2018, cinq ans après…

Daniel

2018-10-23T14:26:29+00:00vendredi 9 février 2018|