L’ÉCHO des DRAGONS du 22/10/2018

Rouen, c’est en Normandie, alors rien de mieux qu’un bus « galibotté » pour s’y rendre, bien entouré de la crème des supporters denaisiens.

Ça débarque plein pot bord de Seine, dans les entrailles de ce Kindarena genre bulding newyorkais, vis-à-vis duquel notre complexe fait un peu cour de récréation, sauf qu’une cour de récréation, ça vit, ça vibre et ça exulte ! Là, c’est plutôt : « grandiose pour les yeux, beaucoup moins pour le cœur » et du coup, c’est un peu « morne plaine », même bien plus rempli que la saison dernière.

À peine le temps de sortir le bleu de chauffe du parfait supporter que nos Dragons sont déjà entrain de se faire grignoter leur petite avance initiale, essentiellement par des mauvais choix de passes qui mettent à mal une intensité pourtant de bon augure. Du coup, les choses ne se passent pas exactement comme on l’aurait voulu et, au fil des minutes, nos adversaires s’enhardissent pour atteindre le half time avec un petit matelas assez significatif. Le 3ème quart est du même tabac, agrémenté de ce clou enfoncé par les coups de Trafalgar de la police du jeu à notre encontre. Mais les nôtres font tout de même face avec ce plus de lucidité qui va leur permettre de résister dans cet ultime quart où, coup sur coup, deux missiles primés atteignent leur objectif de déstabilisation de l’équilibre roannais qui ne s’en remettra pas malgré un forcing dans le money time. À l’arrivée, un (+2) qui veut dire beaucoup ! Drapés dans leurs habits de résistants, nos Dragons ont su déjouer cette adversité renforcée tout en démontrant de belles capacités malheureusement entravées par des fautes de jeunesse que notre staff va s’efforcer de canaliser progressivement pour un rendement optimum. Le sourire de la satisfaction du devoir bien accompli faisait plaisir à voir chez les joueurs, le staff et tous les accompagnateurs. Gageons que ce moral retrouvé va permettre de travailler cette semaine dans ce plus de sérénité avant d’accueillir Blois pour rester en phase avec cette belle ligne de progression ! Merci à tous, et en particulier à nos fidèles Galibots pour cet accompagnement qui ne se relâche jamais.

Samedi, retour au complexe pour m’enthousiasmer de la 3ème victoire d’affilée des Poussins de Mauricette. Nos p’tits jeunes font réellement plaisir à voir et les 3 équipes sont très brillantes avec 3 victoires obtenues ce week-end grâce notamment à un encadrement très « encadrant ». Bravo à tous !

Dans la foulée de ce match, les Benjamins de Stéphane n’ont pas manqué leur coup face à leur principal adversaire (+12) de cette division départementale où ils en sont à leur 4ème victoire consécutive sur 4 rencontres. Félicitations !

Et puis, Saturday night fever à Neuville où nos Séniors2 étaient attendus par une salle totalement pleine pour ce derby régional très couleur locale avec 3 « grandes tailles » (Valentin, Naim et Ibrahim) de notre berceau, passées chez l’adversaire du jour « because » contrats à la clé. Match tendu et accroché d’un bout à l’autre mais avec constamment un retard de 4 à 10 points qui ne nous a pas permis de revenir pour passer devant, tant nos 3 « évadés » ont su imposer leur adresse à des moments clés du match. Au final un (-6) qui nous laisse quand même de l’espoir pour le match retour à domicile. Il reste à stabiliser ce groupe qui a encore une grande marge de progression. Ça va l’faire !

L’Élite Jeunes faisant relâche, voilà donc pour ce week-end dans mon viseur.

Il nous reste à espérer un max de supporters pour vendredi soir contre le champion sortant. Nos Dragons ont besoin de vous, d’une salle pleine et d’une ferveur qui s’exprime pour les accompagner. Merci beaucoup !

Vive DENAIN VOLTAIRE !
Daniel

2018-10-23T14:26:14+00:00lundi 22 octobre 2018|