L’ÉCHO des DRAGONS du 13/10/2018

En principe, les rassemblements ont du bon ! Mercredi, petit coup de manivelle pour démarrer dare-dare la machine voltairienne avec ce « Spécial Show » très mobilisateur suivi d’un « boire un petit coup, c’est agréable » en pays de connaissance, durant lesquels tous les participants furent amenés à prendre conscience des enjeux de la nouvelle saison et à emmagasiner par cette mise en relation, le max de souffle qui va les transcender pour ce qu’ils ont à réaliser chacun dans leur domaine afin que Denain Voltaire puisse continuer d’afficher complet sur le terrain de l’engouement et de l’attractivité.

En clair, les précieux responsables de la municipalité, les utiles dirigeants, les nécessaires partenaires, les meilleurs supporters et les indispensables bénévoles se sont ainsi mis sur le bon pied afin que chacun puisse faire des pieds et des mains pour que tout le monde prenne son pied dans la joie et la bonne humeur !

À la suite de quoi, nos Dragons investis par ce sceau de la confiance, n’avaient plus qu’à se caler dans leurs starting-blocks pour boire leur petit lait en guise de pied de nez à ce Vichy minéralisé…

Trêve de plaisanterie, au cours de ce 1er exercice en championnat, les choses ne se sont malheureusement pas du tout produites selon cette allégorie, Vichy ayant non seulement sorti le cadenas qui ferme à double tour mais aussi ayant toujours un temps d’avance dans toutes les situations d’une rencontre dont il a eu le contrôle pratiquement d’un bout à l’autre. Complètement privés d’espaces décisifs, nos Dragons n’ont ainsi jamais pu se réaliser sur leurs points forts actuels que sont la vitalité et la vitesse d’exécution. D’un quelque (-20) en continu sur 2 quarts qui cassèrent l’ambiance, le score s’est finalement arrêté sur la barre à (-13) après quelques sursauts contre cette solide opposition qui nous laissent quand même de l’espoir en cette jeune équipe très perfectible.

En toutes choses, il faut savoir positiver pour le bien de tous ! Et au lieu de se lamenter façon Nicoletta avec un : « Il est mort, il est mort, not’ Voltaire… », Il nous faut plutôt entonner façon ch’ti : « Non, non, non, St Voltaire, y n’est pas mort… » Bref, tant qu’y a d’la vie, y a d’l’espoir !

On n’en est au tout début d’un parcours qui doit permettre à ce groupe de prendre progressivement la mesure des réalités de ce championnat qui tient fermement la route, et s’adapter en conséquence de cause… Il nous est donc demandé d’être patients et lucides sur un potentiel qui va devoir se recentrer sur ses priorités d’évolution.

Confiance donc aux joueurs, confiance au staff, et confiance en nous-mêmes pour les accompagner comme il se doit !

Merci à tous et VIVE DENAIN VOLTAIRE !
Daniel

2018-10-23T14:26:15+00:00lundi 15 octobre 2018|