L’ECHO des DRAGONS 134

En cette fête d’Halloween, les paris étaient ouverts ! Allait-on assister à une mascarade fortuite des Couguars de Nancy déguisés en ogres bouffant tout sur leur passage ou bien alors, à un carnaval hallucinant de nos Dragons travestis en Harlem Globe Trotters pour aller décrocher dans l’arbre magique de la réussite, ce billet très convoité qui raccourcit le chemin menant au Graal Dysneylien. En tout cas, les Galibots s’étaient nichés dans leurs costumes de parade et le match commença dans la joie et la bonne humeur… peut-être un peu trop ! Dix pions d’avance, c’est bien mais ça diminue sensiblement l’argumentaire qui forge l’âme du combattant tout en donnant inversement du grain à moudre à ceux qui ont un passif à remonter. Et c’est exactement sur cet aspect psychologique que se joua toute cette partie yoyo qui a vu les nôtres se relancer chaque fois que leur relâchement les eût contraints à se faire grappiller leur actif initial. Jamais pourtant, le -10 ne fut dépassé, les temps morts de Rémi tombant à pic à chaque fois pour remettre deux sous dans l’bastringue du droit chemin. Certes, ce ne fut pas du grand Denain, mais même dans ce cas, il y a encore de la ressource exploitable qui permet de penser que le groupe possède une certaine forme de garantie pouvant assurer l’avenir en compète, d’autant que sur ce match, Mehdy et Antoine n’ont pas pu jouer… Pour bien fêter Halloween, il fallait donc un pétard en guise de feu d’artifice, et ce fut notre Jay qui le propulsa comme un missile téléguidé pile dans l’objectif que Nico et les Galibots ne tardèrent pas à reprendre : « On est en ½, on est en ½ … » La victoire n’était pas obligatoire, mais elle donne du sens à la suite des évènements. MERCI les Dragons, vous êtes nos champions !
Autre chose qui me tient à cœur : Arriver à mon âge et encore être ébahi par des jeunes qui le valent bien, c’est le pied ! Quelques jeunes se sont investis chez nous cette saison pour entrainer ou aider les coaches principaux et ils m’épatent par leur gestion des gamins qui va bien au-delà des seuls aspects technique et sportif. Ils forment, ils encadrent, ils accompagnent, et certains renforcent même les liens en dehors du basket. Ils font vivre leurs groupes, et ils le font en stimulant l’enthousiasme et la ferveur des enfants à la grande satisfaction des parents.
Quand les choses se passent comme ça, il faut se mettre en devoir de le dire et de le redire pour la valeur de l’exemple, par l’esprit de fraternité qui est mis en œuvre et pour la trace bienfaitrice indélébile qui restera figée dans le souvenir des enfants comme une des meilleures périodes de leurs vies… Et ça, c’est bien le plus important ! Un énorme MERCI à Stéphane, Antoine, Jérémy, Alexandre, Louis et Ludwig de merveilleusement s’inscrire dans la lignée de leurs ainés en matière d’engagement, d’éducation et de comportement.
DV est un grand club à ressources humaines.
VIVE VOLTAIRE !
Daniel
Quart_Retour_LC_Denain_Nancy_4-1024x684 Quart_Retour_LC_Denain_Nancy_10-1024x684 Quart_Retour_LC_Denain_Nancy_18-1024x684 Quart_Retour_LC_Denain_Nancy_30-1024x684 Quart_Retour_LC_Denain_Nancy_33-1024x684

2018-10-23T14:26:35+00:00vendredi 3 novembre 2017|