Dragon Flash 35

Perdu 77-74 à Nantes…

S’il fallait tout résumer avec le dépit, nous dirions qu’avec ces « Bon Dieu de lancers francs » loupés, on se fait la peau nous-mêmes face à un concurrent pourtant à notre portée. Mais ce serait trop vite oublier que Nantes est revenu dans la partie parce que nous avons dilapidé notre actif en se la jouant quelque fois trop compliqué, avec de mauvais choix et de la déconcentration à la clé. Bien sûr, dans ces circonstances fortuites pour lui, l’adversaire en profite généralement pour remettre le turbo du pressing qui va le faire passer devant et y rester parce que la confiance et la crispation ont changé de camp. Et c’est ainsi que sur le money time livré aux lancers francs, l’adresse mieux maitrisée des nantais leur permit de conserver le chouia qui donna la victoire.

Deux fois que ça arrive, deux fois que l’on perd de 2 ou 3 points après avoir pourtant fait des écarts substantiels au cours de séquences montrant clairement un ascendant significatif… Rageant autant que frustrant, pour ce groupe vraiment sympa et pour tous les supporters qui souffrent parce qu’ils ont la passion. Pour sûr, on ne va pas en rester là, les correctifs sont prêts, et gare au prochain qui va s’pointer !

Allez, encore et encore, Vive nos Dragons et leurs coaches !
Vive Voltaire et vive nous tous !

2018-10-23T14:26:34+00:00lundi 6 novembre 2017|